Comment établir un guide d’achat d’un véhicule d’occasion dans la Drôme et le Vaucluse ?

Afin de répondre à vos interrogations, la concession Citroën Valréas a travaillé au mieux sur cet article.

Le Guide d’achat d’une voiture d’occasion pour éviter les arnaques à Valréas et ses alentours.

Lorsque vous vous retrouvez du côté vendeur et que vous mettez votre véhicule en vente sans passer par un professionnel, certains « acheteurs » mal intentionnés peuvent essayer de vous arnaquer. Votre concession Citroën Valréas vous a établit un petit guide d’achat/de vente d’une voiture d’occasion pour que vous réalisiez vos transactions en toute sécurité.

1er cas de figure : le faux chèque de banque :

Une des arnaques les plus courantes, l’acheteur vous fournit un faux chèque de banque comme moyen de paiement et s’en va avec le véhicule.
Il va profiter du fait qu’en général les particuliers effectuent les transactions de véhicules après le travail en semaine ou bien le week-end, heures où les banques sont fermées, et donc aucun moyen d’en vérifier l’authenticité.
Lorsque vous allez encaisser le fameux chèque, la banque vous informera quelques jours plus tard que c’est un faux.
Plusieurs solutions existent pour contrer cela si ça venait à vous arriver, dans un premier temps faites vérifier le chèque en appelant l’agence émettrice, cherchez simplement le numéro sur internet.
Si vous êtes amenés à devoir réaliser la transaction un soir ou un week-end, demandez une copie du chèque à l’acheteur et faites le vérifier en semaine en appelant l’agence aux horaires d’ouvertures.
Le plus sécurisé est de faire appel à une agence de transactions digitalisées, tout est vérifiée avant la transaction (identités du vendeur, de l’acheteur, la présence des fonds nécessaires à la transaction…). Le bon coin a mis en place ce système de paiement pour éviter les arnaques.

acheter voiture occasion en drome en 2022

2ème cas de figure : arnaque du paiement par virement bancaire

L’acheteur vous fait un paiement par virement bancaire pour la transaction du véhicule d’occasion. Il aura au préalable approvisionné son compte avec un faux chèque de banque ou bien un volé. De là, il viendra vite chercher le véhicule avant que la banque ne découvre l’escroquerie et annule le virement.
De là, vous perdez l’argent de la transaction et le véhicule mis en vente.
Pour ne pas être confronté à ce problème, vous pouvez demander un chèque de banque, qui demandera bien sur toutes les vérifications nécessaires comme indiqué dans ce guide d’achat d’une voiture d’occasion.

3ème cas de figure : arnaque de la carte grise

L’acheteur potentiel de votre véhicule vous contacte pour un éventuel achat. Il se dit méfiant et demande à vérifier les documents et que vous lui envoyiez un scan de la carte grise, du carnet d’entretien et des renseignements sur votre identité.
Une fois que vous lui aurez transmis ces documents, vous n’aurez sans doute plus de nouvelles de de cet acheteur. Il pourra avec tour ces documents immatriculer une voiture volée ou bien créer une fausse annonce pour escroquer d’autres acheteurs.
Évitez aussi d’envoyer des photos avec votre plaque d’immatriculation, il est possible de créer des doubles, cela dit vous recevrez les PV.
En conséquence, ne transmettez pas vos documents avec le numéro de série ou l’immatriculation comme :

  • Carte grise
  • Rapport de contrôle technique
  • Police d’assurance
paiement par chèque voiture occasion Drôme Vaucluse

4ème cas de figure : Le virement trop élevé

L’acheteur potentiel qui se montre très intéressé par votre véhicule, vous stipule qu’il réside à l’étranger et vous demande vos coordonnées bancaires pour effectuer un virement sur votre compte. L’acheteur va effectuer un virement plus important que la valeur du véhicule et va prétexter une erreur, il va donc vous demander de lui virer la différence, ce qu’il ne faut absolument pas faire. Une fois que vous lui aurez fait le virement de la différence, vous perdrez celui qu’il vous a fait car il venait d’un compte non approvisionné ou approvisionné par un chèque volé.
Pour vous protéger de ce fléau, évitez de vendre votre voiture à l’étranger. Cela dit, s’il vous paraît honnête, demandez à votre banque de vous créditer seulement à la fin de la transaction, pour pouvoir rendre cette fameuse somme.

5ème cas de figure : La fausse expertise du véhicule

L’acheteur potentiel de votre véhicule vous signale vouloir faire expertiser le véhicule par un expert, il vous réclame donc de l’argent pour couvrir les frais de cette fameuse expertise pour ne pas se déplacer pour rien. L’issue est très simple, personne ne viendra voir votre véhicule et vous aurez perdu votre argent.
l’État a mis en place un outil pour vous aider et c’est HistocVec.

acheter véhicules d'occasion toutes marques Vaucluse et drome

6ème cas de figure : La non-déclaration en préfecture du véhicule

Vous venez de vendre votre voiture à un particulier, qui dispose donc de 15 jours pour se mettre en règle (déclaration en préfecture et changement de carte grise). S’il ne le fait pas, les futurs PV seront à votre charge.
Pour éviter cela, c’est très simple, envoyez à la préfecture la preuve de la cession du véhicule par courrier avec accusé de réception, conservez bien le reçu et le double du certificat de vente.

Si à l’inverse vous êtes acheteur, vérifiez la concordance des coordonnées du vendeur et sur la carte grise, si ils sont différents cela signifie qu’ils n’ont pas été changés lors de la dernière transaction, vous aurez donc 2 certificats de retard à payer pour mettre la carte grise à votre nom.

Pour conclure, Citroën Valréas a mis en place ce guide d’achat d’une voiture d’occasion pour vous éviter ce genre de problèmes lors d’une vente de véhicule. Le plus sûr pour vendre ou acheter reste bien évidemment les professionnels.